poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

Un léger cliquetis

clique10.jpg

 

 

Mise en page de flormed .

 

 

 

 

 

Parmi les troncs moussus se dresse un appentis

Tel un fossile hirsute emmêlé dans les ronces

Qui moutonnent ; les bois le recouvrent de fronces

Où plisse son ardoise au milieu du pâtis.

 

 

Au détour d'une sente éprise en ressentis,

Je l' aperçois enseveli par les raiponces

Qui sculptent sa litière avec quelques oponces

Dont naissent plusieurs fleurs avec des frisottis .

 

 

Grâce à ces végétaux plantureux , se déclenche

Mon tendre étonnement tout contre un muretin

Grappelé de muscat, dont goûte puis s' épanche

Mon émoi qui tremble et vacille .

 

 

Un léger cliquetis craquette au laurier-thym,

Fait de bruits soutenus derrière une ample branche

Qui laisse deviner un pelage indistinct .

Un renard me guette et sourcille .

 

 

 

véronique-henry

Octobre 2017

 

 

 

 

 




22/10/2017
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser