poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

Sans brisure ( glose )

tasse-bois-faite-main-mug-original-noir-motif-fleu.jpg

 

 

 

 

Cette tasse de bois,noire comme un pépin,

Où j'ai su, d'une lame insinuante et dure

Sculpter habillement la feuille du raisin

Avec son pli, ses nœuds, sa vrille et sa frisure,

 

 

Anna de Noailles

( 1876-1933)

Offrande à Pan

 

 

 

 

 

 

Soudain j'eus le désir que mon labeur amorce,

De façonner un bel objet fait de sapin,

D'une planche trop sobre où croît en son écorce,

Cette tasse de bois, noire comme un pépin.

 

 

 

 

Oh que le résultat germe adroit en mes yeux,

C' est que ma main enfante une exquise brodure,

Dont le relief garni d'or lustre tôt les lieux,

Où j'ai su, d'une lame insinuante et dure,

 

 

Tailler ce plat et le graver telle une estampe,

Dont le galbe ouvragé verni près du fusain

Garde une boucle en ses contours. J'ai pu sans lampe

Sculpter habilement la feuille du raisin.

 

 

Tel un fol ciseleur qui contemple le fruit

De son travail mis sur la table et sans brisure !

Je le courtise avide et prends soin d'aucun bruit,

Avec son pli, ses nœuds, sa vrille et sa frisure.

 

 

 

 

 

 

véronique henry

Août 2018

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 



24/08/2018
16 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser