poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

Quel charme fou

Duo-Ambre-et-Saphir-81431-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Oh qu'il m'est doux de voir fleurir les roses

Et pivoines . Ainsi leurs fards pastels

Au sein de la lavande offrent ses proses,

Par dessus la pelouse adjacente aux castels;

Oh qu'il m' est doux de voir fleurir les roses.

 

 

Quel charme fou d'oser ces coloris,

Quand festoient leurs bouquets emplis de baumes

Qui viennent emperler mes cils nourris ,

Dès que l'éther imprègne leurs rhizomes.

Quel charme fou d'oser ces coloris .

 

 

Or il me faut déguster leurs essences

Qui m' étourdissent trop en liquescences *.

Sitôt mon nez s' empourpre empli d'odeurs.

Or il me faut déguster leurs essences.

 

 

Oh mon cœur sait s' approcher des corolles,

Sur les pistils ayant clos pleins d'ardeurs,

Quand mon oreille entend leurs barcarolles;

Oh mon cœur sait s'approcher des corolles.

 

 

 

 

véronique henry

Juin 2019

*liquescence : Etat de ce qui se fond ou paraît se fondre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 



10/06/2019
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser