poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

Parmi le vieux décor

parmi_10.jpg

 

 mise en page de Maria- Dolorès 

 

 La lune ayant son limbe d'or
A vêtu le ciel de sa moire,
Qui dans la nuit près d'un grimoire
A su roussir d'un miel si fort,
Que la console sans effort
Fut décorée; alors la chambre
Se couvrit d'une parure ambre
Sur l'ensemble du vieux décor.

Se mirent à valser des ombres
Qui surent flairer mes cheveux
Et narguer mon éveil nerveux.
Ainsi luisirent les pénombres
Qui ne s' avérèrent plus sombres,
Et les murs transirent craintifs
Devant ces ballets non chétifs
Qui multiplièrent leurs nombres.

S' entendirent au corridor
Des bruits affûtés sans encombres;
Réveillée entre les décombres
Je vis se débattre un condor .

 

véronique henry

Juin 2018

 

 

 




01/06/2018
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser