poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

Opaque

5656586-waves-crashing-wallpapers.jpg

 

 

 

 

 

 

Au dessus de l'orée , un lourd parfum

Tenace tourbillonne oint dans la brume.

Il patine au fusain d'une amertume

Les charmes bruns auprès d'un noir puffin

Avec son nid opaque.

 

 

S'allonge sur la crête un flux fécond,

Quand la marée étale entre la dune

Quelques perles de lait sur la lagune,

Où fermente en l' éther un blanc cocon

Qui se dissout opaque.

 

 

Seul le vent soul consiste d'y gémir

Sur le ressac lactescent . Chiffonnées

Des fanes par milliers sont crayonnées

Contre le roc qui halène à frémir,

Devant l' embrun opaque.

 

 

Livide un rai transperce blêmissant

Des rameaux nains qui grincent et conspirent

Sous l' assaut sépulcral ; ils se déchirent

Tous racornis sur l' adret glapissant

Au bord du mur opaque.

 

 

S'éparpille en éclat un vieux linteau

Qui tonne morcelé ; la mer austère

Le déglutit le jette sur la terre

Tel un geyser , où son fort staccato

Braille d'un ton opaque .

 

 

véronique henry

Novembre 2017

 

 

 

 

 


 





18/11/2017
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser