poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

Le bourg est lassé

petit-andely-dans-la-brume.jpg

 

Le petit Andilly

27700

 

 

 

 

 

 

 

Les frimas n'ont saisi que le bourg est lassé.

 

À force de scruter le moindre rai lassé

Et de ne voir que des corbeaux qui vocifèrent

Dans le froid alourdi, la ville a pleuvassé

D'une aube qui s' étreint de maux qui prolifèrent.

 

 

Devant les jours vitreux sans l' astre à rêvasser

Les villageois transis n'ont soifs de s'y complaire,

Et le soleil absent par le printemps glacé

Ne veut hélas s'ouvrir sous les flots pris de glaire.

 

 

Le ciel plutôt teigneux ne peut s' épanouïr

Embarrassé d'argile il peste à s' enfouir

Et voudrait être au sec pour mieux reprendre haleine.

 

 

Il attend ronchonneur que le linon massé

Ne soit plus qu' un oubli parmi la marjolaine

Afin de folâtrer sur le buis damassé

 

 

D'un pastel nitescent car le bourg est lassé.

 

 

 

véronique henry

Mars 2018

 

 

 

 

 

 




31/03/2018
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser