poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

L'ombre australe

Two-Women-Asleep-in-a-Punt-Under-the-Willows-John-Singer-Sargent.jpg

 

 

 

John Singer Sargent

( 1856-1925 )

 

 

 

 

 

 Sous le saule pleureur où l' ombre australe est fraîche
Au milieu du zénith qui culmine brûlant,
Un long canot à la nuance acajou lèche
Le bord herbeux qui veut le ceindre entre une brèche,
Dès que l' onde contourne un ourlet nonchalant. 

Côte à côte une enfant et une jeune fille
S'étendent sur le siège avec des airs sereins,
Et mêlent leurs toisons d' ambre aux tons d'une trille
Qui dans l' arbre olivâtre ont conquis la charmille,
Où leurs blancs taffetas les drapent non contraints.

Bercés par la chaleur de l' été qui flamboie,
Leurs seins ne suintent guère et gouttent un bonheur
Tranquille au clair pays des songes, que leur joie
A coloré d'un dais le fleuve qui larmoie
D'une ride pourprée oignant l' éther d' odeur.

Ces cœurs unifiés sur la tendre gouache
S'immortaliseront en ce croquis conçu,
Où l' artiste a su mettre en valeur leur attache
Afin que cet amour persiste et ne se cache
Au fond de vieux tiroirs dont il serait déçu.

véronique henry

Juin 2018

 

 

 

 

 

 

 

 




17/06/2018
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser