poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

L'odeur du vent

7083_379131952207368_511208387_n.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À ne sentir l' odeur du vent sur mon museau,

J'en perds le goût et le chagrin m'enserre ferme

Qu'il s' embrunit de ne flairer le mûr roseau,

Qui se plie à la brise ayant blessé mon derme.

 

 

D'entendre au loin le gazouillis d'un chant d'oiseau

Mon cœur s'épuise étouffe à ne suivre une berme

Qui me sépare en mon flanc gris de nul mezzo.

 

 

Que s'enfuit le remords à n' enfanter ma source

Qui se tarit d'être inutile en ruisselant

Sous mon lin chaque jour et me nuit sans ressource,

Quand l' épreuve est saumâtre à mon feu chancelant.

 

 

Pourtant il me plairait d'errer au bord de l'Ource

Et d' inhaler l'humus sur son layon galant,

Mais le mythe s' écourte et ne flirte ma course.

 

 

 

 

véronique henry

juin 2018

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 



22/06/2018
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser