poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

Inonder ma chair

Fantasy-Painting-Woman-and-Piano-in-the-Wind-1680x1050-wide-wallpapers.net.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand j'aurai cueilli du moins une ample larme

Tout contre mon cœur fort contrit, il saura

Se complaire ému d'y trouver une aura

 

 

En l'intime ciel qui poindra pour éclore.

 

 

Devant sa lueur je devrai convenir

À faire déchoir ma peine auprès d'un charme,

Et me ressourcer en son feuillage parme

Qui vacillera maint à se prémunir,

 

 

Au rai vespéral qui poindra pour éclore.

 

 

Sur le littoral j'aimerai ruisseler

Inonder ma chair, afin qu'elle crachouille

Mon lourd repentir dans le ressac mêlé

D'une ocreuse écume au point de grumeler;

Alors les roulis vomiront sa dépouille.

 

 

 

 

véronique henry

Juillet 2018

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 



21/07/2018
16 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser