poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

Est ce la lyre du vent ?

300_Nymphe.jpg


 

 

 

 

 

 

 

Quel est ce bruit furtif qui s'entend dans l' enclos

Alors qu'il se fait tard ? Oh, mon esprit délire !

Seuls les feuillus se sont plaints. N' est ce pas la lyre

Du vent qui les pétrit devant mes yeux mis-clos ?

 

Mais d' où vient-elle ? Aucun souffle sur les bouleaux.

Pourtant j'ai cru vraiment qu'une haleine de myrrhe

 Avait touché de loin mon ouïe ! oh, ce rire

Qui soudain me surprend en ses longs trémolos .

 

Hormis que je frissonne au dessous de la lune,

Quelque chose me frôle et s' emmêle à mon pied.

D' emblée une bluette accourt entre l' embrune*.

 

Ai -je encor fantasmé tout près d'un tulipier ?

Oh que nenni ! Du ciel, la chevelure prune

D'une oréade germe au dessus du pourpier *.

 

 

véronique henry

Août 2019

 

*embrune: plante

*pourpier : plante

 

 

 

 

 

 


 



17/08/2019
11 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser