poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

Des flaques d' eau

18767426_1296351387152082_7497487139498690477_n.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Larmoyaient des lilas du flot neigeux

Qui s' était alourdi sur leurs pétales

Les faisant grimacer forts ombrageux;

Ils recourbaient sitôt leurs fleurs trop pâles.

 

 

Le temps semblait confus depuis un jour,

Avec l' astre couvert dont la froidure

Avait noyé l' ensemble du faubourg,

D'un poudrin éclipsant l' ample verdure.

Derrière le vitrage étant mouillé

Soupirait mon regard d'être embrouillé,

Il s' attristait que de nombreuses branches

Se ployaient contre un vent soûl enforci,

Face au grain sirupeux très épaissi

Sur les linteaux qui suintaient non étanches.

 

 

Des ruisselets sculptaient marécageux

Les flaques d'eau sur les pousses fœtales,

Que les arbres gavés furent fangeux;

Ils avaient inondé leurs grosses talles.

 

 

L' éther frisquet me peinait et rancit

L' éclosion des valleuses si blanches,

Que je tremblais sous mon chandail durci

À voir givrer les fanes sous des planches.

 

 

 

véronique henry

Mai 2018

 

 

 

 

 

 

 


 



01/05/2018
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser