poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

Dans le parc

shunpqfs.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Sous la moire lunaire ayant lustré le parc

Un profil se devine et se faufile allègre,

Sans se préoccuper d'un buste avec son arc

Qui bouge et lui sourit d'un air allant intègre.

 

 

La silhouette accourt entre les troncs diffus

De quelques peupliers d'une foulée agile,

Sans voir que la statue a des gestes confus

Et lui tend une main qui n'est point si fragile.

 

 

La force d'une flèche atterrit sur le sol

Près de l' ombre fugace; elle prend peur, approche

Faisant craquer le grain du fruit d'un carossol,

Et s'enfuit brusquement derrière une ample troche .

 

 

Le visage caché d'un enfant apparaît

Et soudain entrevoit sa sœur dessous le rai.

 

 

 

 

véronique henry

Décembre 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 



23/12/2018
23 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser