poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

Autour de quelques buis

940907_965955660125469_1945650666028593995_n.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Pas le moindre écureuil dans les bosquets roussis

Ni faisans et ramiers . La futaie automnale

Craint l'assaut des fusils, et tremble d' épouvante

Face aux abois des chiens, qui parmi les lacis

Du breuil courent gueulards. Leur ombre est matinale

Et le son des cors sourd malgré que l'air s'évente.

 

 

 L' effroi point et s' exprime au devant du gibier.

La frondaison se tait dans la brume automnale

Quand résonnent des pas. L' attente est éprouvante

Autour de quelques buis proches d'un caroubier,

Seul le chasseur s' en vante !

 

 

 

 

véronique henry

Octobre 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




15/10/2018
18 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser