poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

Au gré de la ruelle

Gaetano Bellei 1857-1922.jpg

 

 

Gaetano Bellei 

peintre italien 

( 1857-1922)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La gifle du vent enfle entraîne un grain rageur

Contre les corps trempés dont les flancs se rapprochent,

Quand l'averse a mouillé les robes qui flânochent

Au gré de la ruelle où souffle un air vengeur.

 

 

Deux jouvencelles font un ris qui naît allègre,

Où le temps pluvieux sur les pavés glissants

 Ruisselle si gaillard que leurs seins frémissants

Semblent jouir de l'eau qui n'est nullement aigre!

 

 

Vole une écharpe rouge au dessus de leurs fronts

Qu'une aimable main serre avec délicatesse,

Pendant que l' autre vient saisir telle une altesse

Le corset de sa sœur d'un geste sans affront.

 

 

Auprès de leur gaieté qui s' étreint gracieuse

Oh que l' entente plaît d' émaner radieuse!

 

 

 

 

véronique henry

Juillet 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 



20/07/2018
19 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser