poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

Au fil des jours

chat-plante-1024x683.jpg

 

 

 

 

 

 

Mes cils ont tressailli plein de touffeurs.

 

 

Au fil des jours brumeux et sans lueurs

La vie a pantelé sous ma poitrine,

Et ne laissa recouvert de feutrine

Qu'un vibrato ne fleurant mes sueurs.

 

 

Des frissons ont éclos de mon échine,

Du visage ils ruisselèrent sans peurs

Cristallisant leurs gouttes en froideurs

Sur le terreau d'une épine mesquine.

 

 

Aucun attrait sauf le chat du balcon

Qui vient me visiter dans mon cocon

En poussant le vitrail pour qu'il s' évente.

 

 

Afin de m' allier avec mes pleurs

L'intrus gomma l'ombre qui m' épouvante

Derrière la gouttière où point des fleurs.

 

 

Mes cils ont tressailli plein de touffeurs.

 

 

 

Véronique henry

Mars 2018

 

 

 

 

 

 


 



25/03/2018
11 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser