poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

Au delà de l' embrune

20245997_864427637043813_1326345342182330192_n.jpg

 

 

 

 

 

 

 

L' astre roussâtre oignait cette belle lagune

Irradiant le phare ainsi que les genêts,

Dont les taillis ocrés tels des doux coussinets

Se mirent à fleurir au delà de l'embrune.

 

 

Nos corps ont pu s' apprécier sur la callune

Éparse entre les rocs florissant leurs contours,

Dès que le ciel d'argent nous charma sans détours

Avec sa torche d'or au milieu de l' embrune.

 

 

Devant la mer qui serpentait toute la dune

Nous louâmes les flots autant que les roseaux,

Qui léchèrent nos pieds mouillèrent nos museaux

Derrière le maquis au dessus de l' embrune.

 

 

Se mêlèrent nos ris près de l' ambre lagune

Pour que le vent les arrimât parmi l' embrune.

 

 

véronique henry

Avril 2018

 

 

 

 

 

 

 




08/04/2018
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser