poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

Sur la crête immortelle

texte cormoran.jpg

 

 

 

 

 

 



Se joignaient aux reflux bleutés , des cormorans

Sur la falaise ocreuse, où leurs espiègleries

Valsaient , cabriolaient contre les flots errants .

 

 

Des reflets emperlés grimaient ces pitreries,

Ayant enduit mes yeux niais, que les rayons

Éblouirent si prompts , tels de vils ardillons.

 

 

En noirs essaims, parmi le ciel ils tournillèrent,

Car rutilaient leurs vols folâtrant égrillards,

Quand un écho bondit , où des esquifs ployèrent

Sous les sonorités de leurs cris babillards .

 

 

Blanchâtres les parois ciblaient leur tarentelle,

Qui mirait les embruns voltigeants moutonneux,

Et frémirent mes cils sur la crête immortelle,

Dont j'assistais allègre aux ballets bruineux .

 

 

Juin 2017

 


 

 

 

 

 

 

 




22/06/2017
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser