poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

Le quadrilatère

vieux cimetière.jpg

 

 

Entre les monts , palabrent des corbeaux
Dans leurs nids étoffés . un cimetière
Près d'eux s' ennuie ancestral . Des tombeaux
Croupissent élimés , mêlés au lierre .

Sans promeneurs, digne orphelin
Il gît vétuste solitaire ,
Tel un fossile blanc vélin,
Non accolé d'un presbytère .

Criaillent les choucas sur les coteaux,
S 'éparpillant sanguins en la lumière .
Leurs bruits stridents allient les végétaux,
À peupler les défunts nourris d' ormière .

S 'ébaudit un layon félin,
Par dessus le vieux mur austère,
Où marivaude un roselin ,
Consolant ce quadrilatère .
 
véronique-henry
Juillet 2017
 


10/07/2017
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser