poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

poesieirisienne- véronique henry -poésies classiques

Auprès de la pluie

mise en page saisons.jpg

 

D'un creux raviné, les rus suintent, transpirent
Si profonds, que les champs sont bourbeux .
Imbibés des raidillons herbeux,
Auprès de la pluie ils s' engorgent , soupirent .

Les feuillus trempés par l' orage immersif 
Trop lourdauds, forgent les gouttelettes
À tomber . Pépient des grivelettes 
Sous la frondaison malgré le ciel passif .

Mes cheveux mouillés s' enduisent et délirent,
Où l' éther grisâtre enfle tourbeux .
Il émeut pourtant des ceps bulbeux,
Qui luisent séduits car leurs éclats conspirent .

Un parfum latent advient inoffensif,
En mon nez parmi les violettes .
Il accroît par l' essor des merlettes ,
Étreint mes soupirs d'un bouquet expressif .
 
véronique -henry
Juillet 2017
 


08/07/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser